Imagerie quantitative de flux cardiaque en IRM 4D

Saïd Moussaoui, Jérôme Idier, Sébastien Levilly

Flux sanguin aortique observé par IRM 4D

Un projet ECN-CHU MRI-Quantif a été labellisé Pari Scientifique 2015, pour un financement 2016-2019. Le cœur du programme scientifique est l’exploitation de données IRM de type 4D flux acquises au CHU de Nantes pour l’analyse de l’écoulement sanguin dans l’aorte. Une méthode originale de super-résolution sera développée par résolution d’un problème inverse, en tenant compte de contraintes physiques issues de la mécanique des fluides. In fine, des biomarqueurs spécifiques de pathologies neuro-cardio-vasculaires seront déduits, tels que le Wall Shear Stress, avec l’espoir d’une fiabilité d’évaluation permettant d’augmenter fortement la validité diagnostique de ces bio-marqueurs.

La collaboration avec l’IRSTEA dans le domaine de l’imagerie IRM appliquée à des tissus biologiques se poursuivra en s’attaquant à un problème de reconstruction de cartes de distributions des temps de relaxation T1-T2 dans le cas de données d’imagerie. L’originalité réside dans la masse importante des données à traiter car les méthodes actuelles sont consacrées aux données de spectroscopie RMN (T1-T2 ou D-T2). D’autre part la prise en compte de l’information spatiale est importante pour la régularisation du problème de reconstruction. Une démarche de conception d’un logiciel de traitement de ces données a été amorcée et devrait conduire à un outil original utilisable en routine pour la reconstruction des cartes de distribution des temps de relaxation 1D ou 2D à partir de mesures RMN ou IRM.